fbpx

Se sentir utile au travail, plus qu’un besoin, une réelle nécessité pour y trouver sa juste place

Se sentir utile au travail, est-ce un réel besoin ?

Cette question me semble pertinente d’être posée aujourd’hui, surtout après la crise sanitaire que nous venons de vivre en 2020 et ce confinement historique que nous n’avions jamais connu auparavant.

Certaines personnes ont arrêtées de travailler du jour au lendemain, d’autres ont adaptées leurs façons de travailler en favorisant le télétravail, les réunions virtuelles, etc. Ce chamboulement, vécu différemment en fonction de la situation de chaque personne, nous a peut-être amené à nous poser la question de l’utilité de ce que nous faisions avant la crise, à repenser notre travail, à peut-être même changer de travail ou du moins à l’envisager dans les mois à venir…

Quand on parle d’utilité, cela renvoi d’abord à l’utilité d’un outil tel qu’un téléphone pour appeler ou un couteau pour couper. L’outil a alors en effet sa propre utilité, et on choisit l’outil dont nous avons besoin en fonction de son utilité.

Ramener et appliquer alors le concept et l’idée d’utilité à la personne peut conduire à la comparer à un simple “outil”, qui pourtant à l’inverse du couteau, va avoir besoin de reconnaissance et va se questionner régulièrement : “pour quoi je suis fait ?”, “A quoi je sers ?”,  “A quoi sert le travail que je produis quotidiennement ?”, etc.

Etre et se sentir utile est un sentiment légitime je pense et que chaque personne est susceptible de ressentir dans son travail mais également dans la vie, afin de savoir pourquoi, pour quelle raison nous faisons telle ou telle chose, nous sommes présents sur cette Terre …

Cette question incessante de notre utilité va même parfois plus loin. Prenons l’exemple de l’écologie, nous nous posons la question de comment nous pouvons être utile et contribuer individuellement pour préserver le climat et notre belle planète et ses richesses. Nous avons besoin de sentir que nous contribuons à notre échelle à quelque chose, que nous sommes utiles pour notre patron, pour notre famille, pour nos ami(e)s, … pour la planète !

Cela touche finalement à qui nous sommes, cela nous donne une raison de vivre et d’être, car nous nous sentons utiles d’exister, d’être là, de contribuer, d’apporter notre pierre à l’édifice que nous co-construisons ensemble.

Cependant, nous sommes dans une société qui évolue, vite très vite même, qui remplace certains postes par des machines et des outils toujours de plus en plus performants et à la pointe de la technologie. Nous pouvons alors ressentir un sentiment d’inutilité quand notre poste est remplacé par une machine, ou que notre entreprise n’utilise pas toutes les compétences et les talents que nous avons à offrir, cela peut alors amener des sentiments qui peuvent aller du simple ennui, à la dépression en passant par de la colère, de la frustration, de l’aigreur, … La personne va alors s’user au travail, va faner et cela peut aller dans certains cas jusqu’à un bore-out (syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui) ou même un burn-out (syndrome d’épuisement professionnel qui combine une fatigue profonde, un désinvestissement vis-à-vis de l’activité professionnelle et un sentiment d’échec, voire d’incompétence, dans son travail).

Se sentir utile dans son travail est donc nécessaire pour se développer, développer également ses talents et ses compétences, se sentir à sa juste place. Ce sentiment est nécessaire pour être heureux au travail car même si nous faisons un travail difficile et pas autant payé que nous le souhaiterions, le fait de nous sentir utile aide à apprécier ce que nous faisons.

<< Alors comment développer ce sentiment d’utilité ? >>

  1. En se demandant si ce que je fais est vraiment utile et en accord avec mon projet de vie. Cela suppose de se poser les questions :
    • Quel est mon projet de vie ?
    • Quel est mon but dans la vie ?
    • Qu’est-ce que je souhaite accomplir et pour quelles raisons ?
    • Pourquoi j’ai choisi ce projet de vie ? en quoi m’anime et m’inspire-t-il ?
  2. En développant mon estime de soi et ma confiance, et en me posant la question : en quoi et où suis-je le plus utile ? Cela revient à se poser la question « quels sont mes talents ? »
  3. En se faisant accompagner par un coach professionnel qui vous accompagnera dans votre questionnement, le développement de l’estime de soi, la définition de votre projet de vie, à trouver les solutions et ressources que vous avez déjà et qui ne demandent qu’à être utilisées.

Cet article vous a plus et vous souhaitez aller plus loin dans votre questionnement sur votre sentiment d’utilité au travail et/ou le développement de votre confiance et estime de soi ?

Vous aimez cette article ? partagez-le

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Envie d’en savoir plus et d’en discuter ?

Je vous offre un appel gratuit ou une rencontre virtuelle de 30 minutes, pour que nous en discutions, fassions plus ample connaissance et pour vous permettre d’évaluer si mes services correspondent à vos besoins.

Inscrivez-vous à ma newsletter, j’offre à ma communauté des inspirations et des outils gratuits tous les mois.

Me joindre

+32 4 70 50 19 59

Cabinet

CentrEmergences
Rue Froissart, 5
1040 Bruxelles Belgique

© 2021 Anne Body